Libra piglets with sow_Sommer 2015.jpg

Publié le 30 Novembre 2021

La truie Hypor Libra : une grande longévité au sein du cheptel

Les résultats de votre cheptel semblent bons, mais quelles sont les performances de chacune de vos truies et combien de temps restent-elles dans le cheptel ?

Chaque année, nous invitons nos clients Hypor Libra dans le monde entier à participer à notre benchmark sur la productivité annuelle de la truie. Pour présenter les résultats de 2020, nous publierons une série de trois articles mettant chacun l’accent sur un aspect différent :
1. Caractéristiques de la portée
2. Efficacité reproductive et
3. Longévité.

Pour aborder la longévité de la truie Hypor Libra, cet article se penchera sur les fermes des Amériques qui participent au benchmark.

L’importance économique du taux de rétention

La longévité, ou rétention, est un indicateur de la capacité de la truie à rester productive, à conserver des membres forts et à survivre au sein du troupeau. Il est indéniable que la rétention de la truie dépend de nombreux facteurs ; cependant, on sait aussi que plus une truie reste longtemps dans la ferme, plus elle sèvre de porcelets au cours de sa vie et plus la probabilité pour l’éleveur de rembourser son investissement initial et de faire des profits est grande. La règle de base est qu’une truie doit sevrer 3 portées pour que l’éleveur récupère son investissement initial. Le graphique suivant illustre le taux de rétention dans les meilleures fermes du contient américain, où 95 % des cochettes qui entrent dans le cheptel sont inséminées, 90 % sèvrent une ère portée, 82 % sèvrent une 2ème portée et 75 % sèvrent une 3ème portée. Avec un taux de rétention de 75 % des cochettes jusqu’à la 3ème parité, non seulement la majorité des truies remboursent leur investissement initial et demeurent productives au-delà de la 3ème portée, mais en plus elles supportent le coût des cochettes qui n’y sont pas parvenu.

Retention rate graph_EN.png

Un taux de rétention élevé jusqu’à la 3ème parité est également souhaitable du point de vue de la productivité, puisque les parités les plus prolifiques sont celles qui sont comprises entre la 3ème et la 5ème. Par conséquent, il n’est pas toujours avantageux d’avoir un taux de remplacement plus élevé (> 50%). Plus la gestion des truies est bonne, en particulier les jeunes femelles, plus le taux de rétention est élevé. La Hypor Libra est une truie facile à gérer qui présente une forte chaleur rapidement après le sevrage et un faible pourcentage de retours, deux facteurs qui augmentent le taux de rétention. Pour améliorer la rétention des cochettes au sein du cheptel, il est fondamental d’élever des femelles de remplacement ayant des pieds et membres forts et étant capables de maintenir une bonne condition physique tout au long de la première lactation. Le premier cycle de gestation-lactation déterminera le succès du cycle reproductif suivant.

Le taux de rétention est influencé par le retrait des truies, lequel survient généralement pendant les réformes, mais aussi et dans une moindre mesure par la mortalité ou l’euthanasie dans l’exploitation. Dans le meilleur des cas, il est possible de choisir au sein du cheptel quelle truie réformer (réforme volontaire due à l’âge ou à une baisse des performances) et de limiter le taux de réformes involontaires (dû à des problèmes de reproduction ou de locomotion). Pour augmenter le taux de rétention, il convient d’abord de déterminer quelles sont les principales causes des retraits dans l’exploitation. Il devient alors plus facile d’élaborer un plan d’amélioration.

Hypor est une référence dans le domaine de la sélection porcine durable grâce à la sélection de truies robustes, productives et efficaces, portée après portée. Une meilleure rétention des truies permet de limiter les réformes et les remplacements, pour un élevage plus productif et un avenir plus durable.

Articles associés

, by
La truie Hypor Libra : pourquoi l’efficacité reproductive est-elle fondamentale ?

Combien de porcelets vos truies sèvrent-elles par an ? C’est une question que l’on se pose souvent lorsque l’on étudie la productivité d’un élevage. Mais le paramètre porcs sevrés/truie inséminée/an …

, by
Hypor Libra : la mise bas et le sevrage des portées d'aujourd'hui et de demain

La productivité d'un élevage de truies ne repose pas sur un seul paramètre mais plutôt sur la somme de nombreux paramètres. Hypor, la division porc d'Hendrix Genetics, offre des solutions e…