magnus x libra 2

Publié le 25 Septembre 2019

L’Alliance pour mettre un terme à la castration chirurgicale des porcs dévoile les succès de la sélection de précision

Nombreuses portées saines de porcelets naturellement castrés grâce à la sélection de précision.

Les porcelets mâles subissent une opération routinière de castration pour améliorer la qualité de la viande à la consommation grâce à l’élimination de l’odeur désagréable du verrat et de sa mauvaise saveur. Cette pratique constitue un problème pour le bien-être animal et son interdiction est en cours de généralisation dans l’Union européenne.

En avril 2018, les entreprises pionnières dans le domaine de la sélection animale Recombinetics/Acceligen et Hendrix Genetics ont lancé l’Alliance pour mettre un terme à la castration chirurgicale des porcs, qui vise à remplacer la castration chirurgicale par une technique de sélection de précision grâce à laquelle les porcelets sont naturellement castrés à la naissance. Depuis, ces entreprises ont combiné la génétique porcine ayant une importance commerciale avec les méthodes exclusives de sélection de précision d’Acceligen pour créer plusieurs portées de porcelets « prototypes » naturellement castrés à la naissance.

C’est pour déterminer la viabilité commerciale de ces porcs non castrés que l’alliance étudie les meilleures pratiques pour la récupération de la puberté et de la fertilité sans compromettre les caractéristiques telles que l’efficacité alimentaire et la qualité de la viande. Commercialisé, ce produit contribuera à améliorer le bien-être des porcs tout en garantissant une viande d’excellente qualité. L’alliance s'est engagée à mettre cette technologie à la disposition des producteurs de porcs dans le monde entier.

Un financement supplémentaire de la recherche préliminaire sur ce projet a été possible grâce à une subvention accordée à Recombinetics par la FFAR (Foundation for Food and Agriculture Research).

Cette première portée de porcelets prépubères à vie est un énorme succès selon le directeur exécutif de la FFAR Sally Rockey. « C’est la preuve que la modification génétique peut être utilisée pour éliminer le besoin de castration et améliorer le bien-être animal. Ces technologies de modification génétique ne profitent ainsi pas seulement au secteur porcin mais aussi aux animaux et aux consommateurs.

La recherche est conduite par le chercheur principal Tad Sonstegard, Ph.D., directeur exécutif et conseiller scientifique d’Acceligen, la division agriculture de Recombinetics. Selon Tad Sonstegard, la naissance de ces prototypes de porcelets naturellement castrés grâce à une génétique commercialement pertinente est un nouvel exemple de la façon dont Acceligen travaille au déploiement de nos technologies de sélection pour aider les producteurs à mieux répondre à la demande des consommateurs et des éleveurs d’améliorer le bien-être des animaux destinés à la consommation. L’expertise et l’assistance technique fournie par nos partenaires du secteur porcin et par la FFAR donne à notre alliance la capacité de répondre à cette demande dans le respect des normes les plus sévères. Nous commercialiserons ensemble la technique sans castration et offrirons ainsi des solutions profitant au secteur porcin », a dit Tad Sonstegard.

Hypor Luis Prieto

Pour Hendrix Genetics, la naissance des premiers porcelets naturellement castrés est un événement majeur. Cela constitue un étape importante pour mettre fin à l’une des principales préoccupations du secteur porcin en matière de bien-être animal. Au sein de Hypor, la Business Unit Swine de Hendrix Genetics, nous explorons sans cesse de nouvelles opportunités bénéficiant à la filière porcine avec des solutions génétiques novatrices et durables.

Hypor Luis Prieto
Luis Prieto Garcia
Managing Director Swine, Hendrix Genetics

Acceligen

Fondée en 2012, Acceligen est un leader mondial reconnu dans le développement, le déploiement et la commercialisation de technologies de modification génétique et de sélection de précision. Des techniques qui fournissent des moyens rapides et efficaces d’accélérer l’amélioration génétique des animaux destinés à la consommation afin de répondre à des questions critiques qui affectent l’élevage au niveau mondial. Acceligen, filiale à part entière de Recombinetics, améliore la santé, le bien-être, la productivité des animaux de la ferme et la durabilité de l’élevage grâce à des caractères naturels de grande qualité dans des populations d’aquaculture et des cheptels d’élite, réalisant des progrès génétiques en une seule génération. Pour en savoir plus, consulter le site Acceligen.com.

Foundation for Food and Agriculture Research

La Foundation for Food and Agriculture Research (FFAR), une organisation à but non lucratif 501 (c) (3) établie à l’origine par le soutien bipartite du Congrès américain apporté projet de loi agricole (Farm Bill) de 2014, établit des partenariats uniques pour soutenir la science novatrice et applicable relevant les défis actuels lancés à l’agriculture et à l’élevage. La FFAR mobilise des ressources publiques et privées au profit de la recherche scientifique et technologique, de l’innovation et des partenariats essentiels pour améliorer la production durable d’aliments nutritifs pour une population mondiale en forte augmentation. Le bureau de la FFAR est présidé par le recteur de l’Université de l’État du Mississippi Mark Keenum, Ph.D., et comprend une représentation ex officio du département américain de l’agriculture et de la National Science Foundation.

Connexion : @FoundationFAR | @RockTalking