Hypor drawing antibiotics

Publié le 24 Juin 2020

Notre utilisation responsable des antibiotiques

Chez Hendrix Genetics, nous œuvrons sans relâche pour minimiser notre impact sur l'environnement. La réduction de notre utilisation d'antibiotiques dans nos fermes est un aspect clé de ce travail quotidien. Notre objectif est d'utiliser les antibiotiques de manière responsable, en appliquant le principe « le moins possible, autant que nécessaire ».

L'utilisation d'antibiotiques pour nos espèces suit une procédure claire et formalisée. Elle est réalisée sous un strict contrôle vétérinaire. Pour suivre ce processus, nous avons d'abord mis en place un indicateur au niveau du groupe. Nous effectuons un recensement de chaque utilisation à l'échelle de toutes nos espèces. Ensuite, nous synthétisons ces informations pour déterminer les principales causes qui ont conduit à cette utilisation et pour expliquer pourquoi elle était nécessaire. En fait, nous décidons d'utiliser les antibiotiques lorsque nous ne pouvons pas recourir à un autre traitement. Finalement, nous avons défini un plan d'action pour éviter toute utilisation future en amont.

Le traitement lorsqu'il s'impose

Nous ne recourons jamais au traitement antibiotique à titre de prévention. Il ne se produit que lorsqu'un troupeau est atteint d'une maladie, c'est-à-dire qu'il a été contaminé par une bactérie, et que cela justifie un traitement. Pour identifier la bactérie, nous réalisons un antibiogramme qui révèle la sensibilité du microbe à un traitement potentiel par antibiotiques. Ensuite, nous choisissons celui qui sera le plus efficace sur le germe identifié. Dans le cadre de notre politique, nous donnons la priorité à l'antibiotique le moins souvent utilisé par les humains. La plupart des troupeaux que nous élevons ne recevront jamais d'antibiotiques au cours de toute leur vie.

Une responsabilité mondiale

De notre point de vue, l'utilisation responsable des antibiotiques commence par une réduction de leur utilisation dans la chaîne de valeur, dans la production et la distribution. En travaillant sur la cause de la maladie, la façon dont nous traitons les animaux avec les antibiotiques et l'analyse des problèmes, nous pouvons réduire la cause et, finalement, réduire l'utilisation des antibiotiques.

En même temps, nous recherchons activement d'autres solutions de traitement à l’aide de produits alternatifs, tels que les probiotiques. Tout vise à construire un environnement durable pour assurer le bien-être des générations actuelles et futures. Non seulement pour les animaux, mais aussi pour la population humaine, car le problème de l’antibiorésistance est considéré par l'Organisation Mondiale de la Santé comme une menace de plus en plus grave pour la santé publique mondiale.

Articles connexes

, by
La biosécurité est source de bénéfice

Si vous pensez que la biosécurité n’est pas indispensable à votre entreprise, essayez de survivre sans elle. De nos jours, sous la menace croissante de maladies telles que le SDRP (syndrome dysgénési…

Connexion à distance avec nos clients d’Amérique latine

En raison de l’annulation des conférences porcines en Amérique latine comme conséquence au COVID-19, trouver des solutions pour rencontrer les clients acconstitué un véritable défi. C’était sans comp…

Génétique porcine de qualité pour améliorer la production de porc au Vietnam

Japfa Comfeed Vietnam a demandé à Hendrix Genetics d'améliorer le rendement de ses systèmes de production porcine renouvelés, en améliorant ses populations d'arrière-grands-parents (AGP) et…