Hypor Sow piglets

Publié le 7 novembre 2017

Des performances supérieures : la Hypor Libra* offre des portées uniformes et bien d’autres avantages

Si vous pouviez commander la truie idéale, quelles seraient vos exigences ? A. Des portées plus uniformes, B. Une plus-value par porc supérieure, C. Une qualité maternelle supérieure, D. Toutes les réponses ci-dessus.

Si vous avez choisi la réponse « D », vous avez choisi la Hypor Libra*, une nouvelle truie F1 développée avec l’appui de la génétique de pointe de la Landrace et huit années de tests génétiques intensifs associés à une technologie dernier cri. Vous avez choisi une truie capable de produire facilement plus de 30 porcelets par an qui atteignent un poids approprié pour le sevrage sans recours au lait de remplacement et avec un minimum d’adoption de porcelets. Vous avez choisi la truie la plus « prolificient » du monde, à la fois prolifique et efficace. Bien équilibrée, elle assure la rentabilité de l’ensemble du système en combinant tous les avantages cités plus haut. 

Des portées uniformes : la clé de la réussite

Produire des portées uniformes en taille et en poids à la naissance est essentiel pour élever efficacement un grand nombre de porcs charcutiers. En effet, les porcelets conservent la même variance de taille tout au long de leur période de croissance. Plus la différence entre les gros et les petits porcelets de la portée est importante, plus la phase d’engraissement durera longtemps pour tout le groupe afin que les plus petits rattrapent leur retard et atteignent finalement le poids du marché.

Et plus l’engraissement durera longtemps, plus les bénéfices se feront attendre.

Hypor Nicolas

La variation de poids des porcs à l’engrais est l’un des grand défis économiques des producteurs porcins. Pour un poids de naissance moyen de 1 400 g, la plage de poids des porcelets peut être comprise entre 1 000 et 2 300 g. Cette variation entraîne de grandes différences à l’engraissement.

Hypor Nicolas
Nicolas Alvarez Hoggan
Hypor General Manager Europe

Dans quelle mesure ? Une variation en poids de 5 % peut impliquer un écart de 18.912 € (27,933 Dollars Canadien) pour une exploitation de 1 000 truies.

Le fait est qu’un poids plus uniforme à la naissance permet aux porcelets de bien démarrer dans la vie et d’être plus performants pendant la période de croissance. Posez la question à une personne qui réussit en affaires et elle vous répondra qu’un bon départ et des performances soutenues font toute la différence. 

La plus-value par porc : pourquoi se contenter de moins ?

Les personnes qui réussissent en affaires et les porcs ont un autre point en commun : ils ne se contentent jamais de moins.

Pour développer une truie produisant des portées uniformes, Hypor mesure constamment le poids de naissance de chaque porcelet dans ses noyaux de sélection et ses fermes CCPS. Contrairement au poids moyen d’une portée, les poids individuels à la naissance permettent de savoir si une portée se compose de porcelets de petite ou grande taille, et l’influence que cela aura sur la plus-value par porc.

Pourquoi est-ce important ? Parce que les porcelets dont le poids de naissance est faible sont moins susceptibles d’obtenir une bonne plus-value à l’abattoir. En fait, une diminution du poids de naissance de 100 g entraîne une baisse de 2 % de la probabilité qu’un porcelet atteigne la plus-value optimale et une hausse du taux de mortalité de 3 % chez les porcelets en phase de maternité et de 2 % chez les porcelets sevrés.

Une truie dont les caractères de taille de portée et d’uniformité sont équilibrés est capable d’augmenter la capacité de survie sans pour autant faire baisser la taille de portée.

Si ce n’est pas le meilleur des deux mondes, qu’est-ce que c’est ?

La qualité maternelle : un facteur essentiel

Produire de grandes portées, c’est très bien. Mais si vous ne pouvez pas les élever, c’est comme si vous possédiez un champ de blé sans personne pour s’occuper de la récolte. Si une truie produit plus de porcelets qu’elle n’est en mesure d’élever, les producteurs auront besoin de plus de truies adoptives, ce qui se traduira par une augmentation des coûts d’alimentation et de main-d’œuvre.

Peser chaque porcelet à la naissance et 14 jours plus tard, avant qu’ils ne passent à une alimentation solide, permet à Hypor de savoir si une truie a suffisamment de lait pour permettre à ses porcelets de partir du bon pied. Ainsi, nous pouvons maximiser la quantité et la qualité des porcelets nés vivants. Cela signifie plus de porcs à commercialiser et plus de bénéfices.

Pour ceux qui veulent ce qu’il y a de mieux pour leurs truies et leurs portées, la Hypor Libra* saura répondre à leurs besoins. Au lieu de n’exceller que dans un domaine et de pêcher dans les autres, elle offre la meilleure combinaison de toutes les caractéristiques principales ; les producteurs ne méritent rien de moins.

Car, quand il s’agit d’obtenir des portées plus uniformes, davantage de porcs à haute valeur ajoutée ou une qualité maternelle supérieure, vous ne devez pas vous contenter que d’un seul de ces avantages.

Vous devez tous les choisir.

Choisissez la Hypor Libra*.

Articles associés

, by
Optimisation de la chaîne d'approvisionnement : de l'exploitation à la fourchette

À quoi ressemble le futur de l'exploitation porcine ? Les éleveurs et entreprises agricoles se demandent ce que leur réserve l'avenir. La pression économique, sociétale et environnementale …

, by
Utiliser une génétique porcine de haute qualité pour le meilleur retour sur investissements

L'utilisation d'une génétique porcine de la plus haute qualité pour le meilleur retour sur investissements devrait être une décision facile, mais ce n'est pas toujours le cas. Cela dép…

, by
Comment déterminer la véritable valeur du porc

Le porc est la protéine animale la plus consommée au monde, mais c'est aussi l'une des options de viande les plus abordables pour les consommateurs. Si l'on compare le coût aux consomm…